L'époque maudite

Venez participer à l'époque la plus noire d'un monde qui essaie de retrouver sa gloire perdue et dont il ne reste qu'un village
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire de ce monde

Aller en bas 
AuteurMessage
La Magie du monde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: L'histoire de ce monde   Mar 3 Juil - 22:37

Au début du monde, les hommes ne partageaient pas les mêmes terres que celles où ils habitent aujourd'hui, ils étaient alors dans le val, au delà des chaînes de montagnes. Et ils n'avaient aucune connaissance des autres races qui parcouraient les chemins au delà des falaises vertigineuses.

Ces races étaient, certes, trop différentes pour ne pas rentrer de temps temps en conflit, mais c'était normal, il aurait été étonnant qu'une harmonie s'installe comme de bien entendu.

Néanmoins, malgrès ces petites guerres, aucunes n'atteignaient d'envergures titanesques, c'était presque comme des tournois organisés entre les races pour continuer à utiliser leurs pouvoirs et leur magie de manière divertissante. Et en adoptant cette façon de voir les guerres, on rendait la vie agréable, ce n'était qu'un jeu, il n'y avait pas de gros dégats sur l'environnement, simplement, on avait une montée d'adrénaline quand venait l'heure de se mesurer à une autre race.

C'était un plaisir unique, que les créatures appréciaient.

En dehors de ces conflits qu'elles se construisaient pour se maintenir en formes, elles vivaient simplement, sans véritable habitat, comme les animaux, elles avaient un territoire à défendre et vagabondaient à l'intérieur pour se nourrir et prendre du plaisir. Seuls les vampires prirent un plaisir à construire des demeures sans nulles pareilles.

Mais comme il faut s'y attendre, cela ne dura pas éternellement... Un dragon, car à cette époque ces créatures allaient et venaient sans contraintes, découvrit le val. Les dragons sont d'un naturel curieux, et celui-ci voulut voir de plus près ce qu'il pouvait bien y avoir dans un endroit aussi bien caché.

Les humains en voyant la masse d'ombre s'avancer vers eux furent tétaniser, voyant la peur qu'il procurait, le dragon conclu que c'était un peuple qui vivait tranquillement, qui ne demandait rien à personne et qui par conséquent n'était pas intéressant de déranger, surtout qu'ils étaient trops différents d'eux, ils cherchaient le calme, alors que les créatures aimaient se battre, ils cherchaient le pouvoir, alors que les créatures l'avait dés la naissance.

Il repartit donc de l'autre côté de la crête rocheuse. En le voyant partir, il était persuadé que ces êtres étranges seraient soulagés, et reprendraient le cours de leur vie.

Mais il ne connaissait pas le tempérament des humains, en effet, des créatures telles qu'elles étaient de l'autre côté de la crête auraient agit ainsi, mais les humains, qui avaient constamment vécu dans l'idée qu'ils étaient seuls au monde, qu'ils avaient tout pouvoir sur les êtres vivants (puisqu'ils n'avaient cotoyé que des animaux pour l'instant) furent destabilisé. Envahis par la peur à l'idée que cette masse pouvait très bien appartenir à un plan de combat les humains ne surent que penser.

Beaucoup décidèrent que le mieux, c'était de fermer les yeux, après tout il ne leur avait rien fait, il ne fallait pas s'inquiéter. Mais les derniers... les derniers ne pouvait dormir tranquille avec l'idée d'une bête aussi puissante dans les parages, vivant près d'eux dans le plus grand des secrest depuis tout ce temps et qui pourrait revenir, à tout instant.

Les hommes ayant des pouvoirs magiques les avaient constamment utiliser pour répondre aux besoins des autres hommes, pour faire pleuvoir sur les champs, pour apporter l'eau directement devant la porte, pour faire pousser des fruits dans la mauvaise saison...etc. Ce qui entraîna quelques dérèglements dans le Val.

Les créatures faisaient des guerres amicales pour vider leurs pouvoirs, tandis que les hommes, n'y voyant qu'un acte barbare dans ce genre de tuerie, le vidait dés qu'ils pouvaient, pour se décharger de cette puissance qui ne demandait qu'à sortir.

Ces hommes pensèrent "qu'il valait mieux prédire que guérir" et décidèrent qu'il fallait aller de l'autre côté, dans la direction où le dragon était partit. Pour essayer de comprendre l'objet de sa venue.

C'est ainsi que les hommes partirent pour assurer leur sécurité qui avait été ébranlée le jour où il virent la silhouette d'un dragon. Le monde qu'ils découvrirent les anéantir, leur val ne faisait pas les seizième de l'étendue qui était devant eux. Pas d'habitation, que de la nature sauvage, un endroit paradisiaque, et pas de créatures gigantesques en vue.

C'était désert, du moins à première vu, car les créatures étaient des plus discrètes et des plus curieuse vis-à-vis de ces étranges êtres venus des montagnes.
Les humains s'installèrent petit à petit dans ce monde qui promettait d'avoir d'immenses ressources. Pendant ce temps, les créatures observaient, curieuses. Mais surtout, les draconiens, race oubliée, s'éveillèrent lentement de leur sommeil qui durait depuis la création du monde.

Très vite, les créatures perdirent le contrôle de la situation, les humains se multiplaient à une grande vitesse, ils mourraient vite, mais ils se répandaient plus rapidement que le feu et ils commençaient à sérieusement restreindre leur territoire. Mais qui pourrait les blâmer, ils ne connaissaient même pas leur existence ? Ils n'avaient fait que voir un dragon, il y a bien longtemps, et plus aucuns témoins n'est vivant à ce jour pour le leur rappeler.

Finalement les créatures sonnèrent la cloche d'alarme, il fallait agir, il fallait montrer à ces nouveaux-venus qu'ils n'étaient pas seuls, et qu'ils anéantissaient leur milieu naturel.

Elles choisirent des personnes qui représenteraient les différentes races puis elles partirent. Mais les humains dés qu'ils les virent prirent peur, à nouveau.

Tout avait semblé si parfait pour eux ! Ils avaient découvert un monde paradisiaque, un monde désert, à leurs risques et périls, et voilà que des créatures, réclamaient leurs terres à eux !!! Comment leur expliquer que ce sont leurs ancêtres qui étaient venus sur les terres des créatures ?

Celles-ci n'eurent même pas besoin de s'approcher pour sentir la décision qu'avaient prise les humains.

Habituées au combat, elles, elles réagirent au quart de tour et les attaquèrent. Comme les humains ne voulaient même pas négocier, il devront se résigner à retourner d'où ils viennent quand ils verront qu'ils ne font pas le poids.
Mais ils mirent au point une construction qui stupéfia les créatures, des forteresses, ils avaient simplement copié la formation des montagnes à l'intérieur desquelles ils avaient vécu si paisiblement pendant des années.
(Réponse à donner pour la question : ''avez-vous lu les règles ?'' dans votre présentation
[Par les trippes d'un mort ! Je certifie avoir lu cette fichue histoire de de 30 km et les règles.])

Même si une construction n'arrête pas la puissance des créatures, celles-ci eurent plus de mal que prévu, les humains étaient coriaces.

Même avec leur puissance, les humains tinrent bon, et cela parce qu'ils s'adaptaient tout au longe de la bataille aux créatures. Une religion apparut, qui avait des effets néfastes sur certaines créatures, de nouvelles formes de magies arrivèrent également, et si les créatures arrivaient à survivre, c'est uniquement grâce au sacrifice de certaines espèces.

C'est ainsi que les elfes noirs et les elfes sylvetres décidèrent de ne former qu'une seule espèces, appelée l'espèces des Drows, ce mélanges étaient stupéfiants et n'avaient que de bons côtés pour répondre à la situation. Les draconiens, qui se remettait petit à petit de leur réveil forcé, les avaient rejoint, les dragons qui attaquaient en masse faisaient d'énormes dégats, même si hélas, beaucoup mouraient. Les fées attiraient sans cesse des humains en dehors des forteresses pour les tuer par petit nombre et commencèrent ainsi à s'intéresser à une autre vision de leur pouvoir qui répondait parfaitement à leur besoin, c'est ainsi qu'elle devinrent des fées noires.

Cette guerre ne finissant pas, les morts n'étaient plus évacués, et restaient à terre, c'est ici que s'élèvera les bois de brumes, et c'est également à cette époque que les Croque-Mitten commencèrent à apparaître, des esprits tourmentés qui se cherchent un but.

Maladies, expérience menée avec la magie, cauchemards construits par les Croque-Mitten, disparitions, pertes d'êtres chers, les humains en voyant également de belles. Plus sensibles à la perte de personnes qui leur sont proches, il plongèrent rapidement dans le désespoir, la colère et l'envie de détruire ces êtres sans scrupule. Ils en oublièrent presque leur part d'humanité.

Les expériences menées par les mages consistaient entre autre d'améliorer les capacités d'un humain en les mélangeant par la magie avec celle d'un animal. C'est de là que naquirent les chimères. Celles-ci, mortifiées, voyaient leur propre peuple les détruire de l'intérieur, on ne les voyait plus que comme des armes, et non plus comme des humains.

Un jour toutes les chimères s'échappèrent et retrouvèrent les créatures. Celles-ci les voyant, furent étonnées, et commencèrent à voir l'ampleure qu'avait pris la guerre. La nature subissait d'incroyables souffrances, l'utilisation omniprésente de magie avait déclenché un phénomène qu'elles n'avaient pas vu, le monde commençait à produire sa propre magie. Une magie noire, qui était née de toute la magie utilisée lors de cette guerre.

Des malédictions virent le monde d'un peu partout, les lieux devenaient mystiques chaque endroit qui avaient été créé ou modifié depuis le jour où la guerre avait commencé devenait dangereux et cruel.

Les humains eux aussi s'en rendirent compte, à la disparition des chimères ils eurent peur que les créatures ne les utilisent contre eux-mêmes, mais elle ne firent rien, et arrêtèrent même d'attaquer. Elle n'utilisaient plus leur magie, et se cachaenit. c'est alors que les mages sentirent cette nouvelle magie et comprirent que les créature n'utilisaient plus leur pouvoir pour ne pas amplifier la puissance de cette magie qui allait anéantir le monde.

Ils firent de même, comprenant le danger imminent à leur tour.
C'est ainsi que les combats prirent fin, mais pas le Cataclysme.

On était certain que les chimères avaient rejoint les créatures parce que leur nature ayant été modifié, elle se sentait chez elles avec elles. Par conséquent on les considéra comme des créatures à partir de ce jour, même si au départ elles étaient humaines.

Les humains de toutes les forteresses se réunirent, à eux tous il y avait de quoi former une dernière aglomération, et ils avaient réussit à savoir comment se débrouiller pour que cette mauvaise magie cesse d'augmenter en puissance au fur et à mesure qu'on utilisait ses pouvoirs.

Ils s'intallèrent donc près de la mer et construisirent un village pour y vivre.

Les créatures décidèrent qu'avoir un endroit où elles pour pouvoir discuter et se mettre à l'abri des diverses malédictions extérieurs ne seraient pas non plus du luxe. Et elles commencèrent à construir un Manoir.

Tandis qu'elles finissaient leur construction, les mages réunirent leurs forces et réussirent à arrêter la progression de la magie du monde dans son éternelle augmentation en puissance, et ils purent arrêter cette progression juste aux portes de leur village. Mais sans le vouloir, ils condamnèrent du même coup les créatures à rester au dehors, dans un monde où la magie avait finit de se répandre. Même le Manoir qui n'avait pas encore été atteint, fut anéantit par une malédiction juste avant que les mages ne se décident à utiliser leur sort.

Obligées à errer, les créatures ne purent jamais le pardonner aux humains, le Manoir n'est qu'une sorte d'escale qui leur permet de leur remonter le moral, de vivre du bon temps, c'est leur jardin secret, l'endroit où elles pensent à autre chose qu'à leur soif de faire payer aux hommes la monnaie de leur pièce. C'est pourquoi si un humains est pris à y entrer, elle entreraient dans une fureur monstre. Cette les avait réduit à des vagabonds, leur faisait vivre un enfer dans ce monde où la mauvaise magie ne fait pas de quartier et il faut que l'un de ces microbes entre ici ? Dans le seul endroit où ils peuvent respirer ?

Du moins... c'est une escale la nuit, car comme dit plus haut, il estt maudit : "Le jour, cet endroit ne sera qu'une ruine sans personne à l'intérieur et toute créature entrant à pendant la journée mourra. Tandis que la nuit, ce sera un endroit qui retrouvera sa splendeur, et se rempliera de mets. "

C'est pourquoi à la tombée de la nuit, on s'attroupe pour être prêt à commencer la nuit qui est comme un bouffée d'air.

De leur côté, les humains essaient également de survivre mais pour d'autres raisons : il leur faut trouver la nourriture et toutes les choses permettant de fabriquer des défenses contre les créatures pour survivre. Et ce n'est pas une mince affaire.

Les grands mages qui avaient réussit a stoppé l'avancé de la mauvaise magie sont tous morts, sacrifiés, et aujourd'hui, on ne connait pas le secret du sort qu'ils ont utilisé, et beaucoup de sorts son perdus étant donné qu'ils étaient les plus puissants mages. C'est pourquoi les défenses des humains contre les créatures sont réduites.

Le village est protégé contre la magie noire, mais... les humains doivent se débrouiller par leurs propres moyens pour se défendre contre les créatures, et celles-ci ne demandent qu'une chose : prendre possession de ce village qui les mettra à l'abri de ce monde qui les terrasse jour et nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glaivepoquemaudite.1fr1.net
 
L'histoire de ce monde
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La plus grande fraude de l'histoire?
» Le monde de l'Obscure
» GN du 16 mai 2005 - historique du monde
» Le Chamane du bout du monde
» L'homme africain est entré dans l'histoire et dans le monde, mais pas assez

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'époque maudite :: Grimmoire des temps anciens :: Récits-
Sauter vers: